7 conseils pour pratiquer l’affirmation de soi au travail

Peu de personnes osent réellement s’affirmer dans leur environnement professionnel par crainte de jugements de leurs collègues ou de leur hiérarchie, d’autres parce qu’elles ne savent tout simplement pas comment. Pourtant, savoir s’affirmer au travail est crucial pour l’évolution de votre carrière et aide à gagner le respect de vos pairs tout en imposant, avec bienveillance et confiance, votre point de vue et votre vision.


Si certaines personnes sont naturellement assertives, n’ayez crainte, il est possible pour vous d’apprendre à vous affirmer et à exprimer vos opinions avec le bon dosage, sans avoir l’air trop passif ou trop agressif. Si vous êtes passif à exprimer votre opinion, vous pourriez avoir l'air vulnérable ou faible. Et si vous êtes au contraire agressif avec vos idées, vous pouvez rapidement être perçu comme une personne hostile ou, pire encore, un tyran.


Voici 7 conseils simples pour vous aider à devenir plus sûr de vous :


1 - Comprenez l'affirmation de soi


L'affirmation de soi est une compétence interpersonnelle dans laquelle vous faites preuve d'une confiance saine pour vous défendre tout en respectant les droits des autres. Lorsque vous vous affirmez, vous n'êtes ni passif ni agressif, mais direct et honnête. Vos collaborateurs ne savent pas le message que vous souhaitez faire passer, donc exprimez-vous pour demander ce dont vous avez besoin ou faire une remarque calmement et avec confiance.


2 - Gardez votre style de communication en ligne


Lorsqu'il s'agit de s'affirmer, le style de communication est essentiel. La clé est de toujours respecter votre interlocuteur. Faites attention à votre langage corporel ainsi qu'aux mots que vous dites, et assurez-vous que vos paroles, votre langage corporel et votre ton sont toujours cohérents. Ne vous attendez jamais à ce que les gens lisent dans vos pensées ; si vous voulez quelque chose, dites-le, et si quelque chose vous dérange, parlez-en. Ayez l'air confiant lorsque vous faites une demande ou indiquez une préférence. Tenez-vous droit, penchez-vous un peu, souriez ou gardez une expression faciale neutre et regardez la personne dans les yeux.


3 - Acceptez les différences


L'affirmation de soi ne signifie pas mépriser les points de vue des autres. Si vous tenez à exprimer votre propre opinion, il en est de même pour vos collègues ou collaborateurs. Efforcez-vous de comprendre d'autres points de vue. Ne laissez pas les différences de points de vue biaiser votre perception des choses. Surtout, rappelez-vous que les différences ne signifient pas nécessairement que vous avez raison et que l'autre a tort. Écoutez respectueusement et n’interrompez pas vos interlocuteurs lorsqu'ils parlent.


4 - Parlez simplement et directement


Lorsque vous pratiquez l'affirmation de soi, il est important de parler d'une manière qui n'implique pas d'accusations et qui ne culpabilise pas l'autre personne. Exprimer votre opinion avec franchise ne doit pas instaurer un malaise chez l’autre. Soyez simple, direct et concis. Lorsque vous vous affirmez, préférez des interventions brèves mais pertinentes plutôt que de vous éterniser et perdre l’attention des autres.


5 - Exercez le pouvoir du "je"


Pour vous affirmer sans paraître hostile, prenez l'habitude de commencer vos phrases par « je pense... » ou « je ressens... ». N'utilisez jamais un langage agressif ou des phrases comme « vous n'avez jamais... » ou « vous avez toujours... ». Les déclarations en "je" vous permettent d'être confiant et affirmé sans viser ou blesser des personnes avec votre opinion.


6 - Restez calme


S'affirmer peut vous exciter, mais l'excitation peut parfois être perçue comme de l'agressivité. Apprenez à rester calme lorsque vous vous exprimez ; cela vous rendra plus confiant et permettra à l'autre personne de se détendre. Un esprit calme, un discours calme, une action calme vous donne non seulement confiance, mais permet également à votre interlocuteur de rester calme.


7 - Fixez des limites


Les limites sont des barrières invisibles mais indispensables que vous créez pour vous-même et qui vous aident à décider ce que vous autorisez et n'autorisez pas. Vous ne voulez pas que les gens vous marchent dessus, mais vous ne voulez pas non plus que les gens pensent que vous êtes un tyran. Fixer des limites vous permettra de savoir quand vous devez dire oui et quand vous devez dire non.


Gardez en tête que l'affirmation de soi est comme n'importe quelle autre compétence : il faut de la pratique et du temps pour gagner en confiance, savoir exprimer ses idées et peut-être même inspirer les autres.



0 commentaire