5 conseils pour surmonter la fatigue automnale au travail

L’automne s’installe progressivement depuis quelques semaines et les effets du changement de saison se font ressentir. Si les journées restent douces (parfois très chaudes), les matinées et les soirées se rafraichissent considérablement. Et le corps humain, naturellement à la recherche de chaleur et de lumière, peut exprimer ce manque par une déprime et entraîner, chez certaines personnes, un sentiment d’extrême fatigue. Il est rare d’aborder à quel point l’automne provoque un changement sur les conditions physiques et mentales d’une personne.


Pourtant, ce changement de saison peut impacter les performances au travail, le niveau de productivité ainsi que la créativité d’un employé. Lorsque la fatigue n’est suffisamment prise au sérieux, elle peut, à long terme, être à l’origine d’autres problèmes plus graves sur le plan de la santé. Heureusement, il existe plusieurs façons de surmonter cette fatigue passagère et profiter, au passage, de cette belle saison.


Voici quelques conseils à suivre pour éviter une baisse d’énergie durant ces quelques semaines d’automne et de vous effondrer de fatigue au bureau :


1 - Faites le point sur votre santé


Lorsque les premiers signes de fatigue se manifestent, il est important de s’assurer qu’ils ne sont pas les symptômes d’une maladie comme l’anémie, la thyroïde ou des problèmes cardiaques. Parlez-en à votre médecin si vous ressentez une fatigue anormale. De nombreux médicaments peuvent également créer de la fatigue, notamment ceux qui traitent l’hypertension, les allergies saisonnières ou encore les diurétiques.

Le médecin peut également vous prescrire une cure de vitamines et de minéraux pour pallier le manque d'énergie. C’est la saison idéale pour également faire un bilan de santé sur les carences dont vous pourriez souffrir.


2 - Pratiquez une activité physique


Faire du sport lorsqu’on est fatigué ; une idée en apparence plutôt contradictoire et pourtant. C’est par le mal qu’on soigne le mal. Et plusieurs études le prouvent : c’est par le sport et l’activité physique que l’on réduit la fatigue. Les personnes qui pratiquent une activité physique régulière sont moins sujettes à développer des épisodes de fatigue et développent, de plus, une plus grande confiance en elles.

Profitez d’une pause déjeuner, en mi-journée, pour faire de la marche rapide au soleil, avec une émission inspirante ou votre musique préférée dans les oreilles, et faire le plein de vitamines D. Ainsi, vous remplirez vos poumons d’oxygène, tout en vous changeant les idées. De plus, effets garantis sur votre sommeil le soir. Ne négligez-pas non plus les séances d’étirements, aussi bien le matin que le soir, pour détendre vos muscles.


3 - Apprenez à faire des pauses


Parfois lorsque la fatigue s’accumule, c’est qu’il est temps de dire stop et de s’accorder une petite pause. Vous n’êtes pas une machine qui doit carburer en continu jusqu’à la panne, mais un être humain avec des faiblesses, des moments de vulnérabilité et des batteries qui se déchargent parfois très vite. On pense à tort que les pauses sont contre-productives alors qu’elles sont, au contraire, le meilleur moyen de stimuler votre créativité et votre productivité.

Votre employeur ou votre manager ne vous en voudra pas si vous prenez quelques minutes par jour pour complètement vous déconnecter de votre travail et vous aérer l’esprit. Que ce soit pour faire une micro-sieste, lire un livre, prendre un café avec vos collègues et vos proches, ou bien pour pratiquer une activité qui vous détend comme le dessin, les mots fléchés ou même l’écriture. L’essentiel, c’est de déconnecter votre cerveau quelques minutes par jour de vos dossiers, responsabilités et autres projets sur le feu.


4 - Changez votre alimentation


Qui dit changement de saison, dit changement d’alimentation. Il est essentiel d’adopter une alimentation en phase avec les changements de météo et éviter ainsi des problèmes de santé et des baisses d’énergie. L’automne est la saison idéale pour faire le plein de zinc, de magnésium, d’omégas et de vitamines. Renseignez-vous sur les fruits et légumes de saison et prenez le temps de préparer des menus variés. Lorsque l’on est fatigué, on ne saute pas de repas. Assurez-vous de manger trois repas par jour et ne négligez surtout pas l’étape du petit-déjeuner avant d’aller au bureau sinon c’est la mauvaise humeur assurée. N’oubliez-pas de vous préparer quelques collations à emporter dans votre sac en cas de fringale dans la journée: fruits secs, muesli ou encore chocolat noir sont vos alliés.


5 - Réglez votre sommeil


Dormir, dormir, dormir. Si ce mot vous revient toujours à l’esprit au cours de la journée, c’est que vous ne dormez vraiment pas assez. Le manque de sommeil est particulièrement handicapant au bureau puisqu’il est la cause de troubles de la concentration, d’irritations, de sautes d’humeur et peut lourdement affecter votre productivité. La seule solution est de régler votre horloge du sommeil. Faites vous violence le soir, mettez vous au lit plus tôt que votre heure habituelle et posez votre téléphone loin. La lumière du téléphone avant de dormir perturbe non seulement le sommeil et provoque même des insomnies (et une fatigue des yeux). Préférez plutôt un livre et fatiguez vos yeux en lisant quelques pages, ou bien ayez des discussions agréables avec votre famille avant de dormir. Sommeil réparateur garanti. Au bureau, la journée, lorsqu’un coup de barre s’annonce, faites une power nap de 10/15 minutes dans un coin calme et isolé. C’est largement suffisant pour un regain d’énergie immédiat.

​Ressentez-vous une fatigue inhabituelle lorsque l’automne approche ?

​.....................................................................................................................................................................................

​Quelles solutions adoptez-vous habituellement pour surmonter la fatigue au bureau ?

​​.....................................................................................................................................................................................

​Prenez-vous le temps de vous reposer réellement lorsque vous êtes dans un état de grande fatigue ?

​​.....................................................................................................................................................................................









0 commentaire