Pour le 8 mars, vos collaboratrices souhaitent de vraies opportunités ...

Chaque année, au mois de mars à l’approche de la journée internationale des droits de la femme, une grande majorité des entreprises et organismes, du privé comme du public, organisent des événements liés à la femme. Des cadeaux et des témoignages de reconnaissance et de gratitude sont offerts en cette journée pleine de symbolisme pour célébrer l’avancement des droits des femmes. Mais dans le monde de l’entreprise, nombreuses sont celles qui préféraient de réelles opportunités de leadership et une égalité homme/femme plutôt que de jolis cadeaux ...

Le plafond de verre est toujours une réalité très forte en entreprise. Bien que désormais plus diplômées que les hommes, avec parfois des expériences plus significatives, les femmes restent souvent écartées des postes de direction. Les augmentations salariales, les promotions et les opportunités de développement du leadership ne sont pas que des affaires d’hommes. Elles concernent une grande proportion de femmes dans tous les secteurs. Mais alors qu’est-ce qui explique qu’elles soient aussi peu nombreuses aux postes clés et décisionnels ?


Plusieurs études ont montré que les entreprises et organisations sont bien conscientes que pour les mêmes postes, les femmes sont autant qualifiées que les hommes. Cependant, ces derniers ont plus d’aisance à postuler pour une promotion tandis que les femmes ont tendance à ne pas se sentir éligible ou légitimes pour un poste de responsabilités ou de direction.


Voici quelques recommandations très simples et peu coûteuses à appliquer dans les entreprises pour soutenir les femmes dans le milieu du travail :


  • Créez une culture d’entreprise bienveillante envers les femmes. En misant sur la bienveillance dans votre société, vous créerez un environnement professionnel où les femmes se sentiront pleinement incluses, un espace où elles pourront être elles-mêmes.

  • Ayez confiance en vos collaboratrices. On ne le répètera jamais assez : la confiance est essentielle pour qu’une carrière décolle. Proposez des solutions de mentorat, de coaching ou de parrainage pour aider à développer la confiance en soi et mettre en avant les compétences de vos employées. Favorisez également la création ou l’adhésion à des réseaux, clubs et cercles d’influences pour le partage d’expériences, de conseils et de bonnes pratiques.

  • Mettez en avant des profils inspirants, par le biais de réunions d’employés, de conférences ou via la communication interne de l’entreprise. En permettant à vos collaboratrices de s’identifier à des modèles accomplies et couronnées de réussites, en mettant en lumière leurs parcours et leurs histoires, vous favoriserez l’avancement des femmes dans le monde du travail et montrerez qu’il ne faut jamais freiner ses ambitions.

  • Aidez les employées à trouver du sens dans leur travail et à y prendre du plaisir. Prenez le temps de vous renseigner sur les passions, les forces, les objectifs et les valeurs personnelles de vos collaboratrices. Trouvez ensuite un moyen de les intégrer dans leur carrière en opérant des changements dans l’encadrement ou l’exécution du travail, de sorte à rendre celui-ci bien plus agréable et susciter de vraies vocations.

  • À compétences égales, opportunités et salaires égaux. Donnez à vos collaboratrices les mêmes opportunités d’obtenir des augmentations et de mettre en pratique leurs compétences. En augmentant les ressources et le soutien envers elles, vous stimulerez non-seulement la productivité mais aussi la qualité du travail global de votre entreprise, avec des équipes motivées et pleines d’objectifs à atteindre. Attardez-vous sur les cycles de progression des femmes, par exemple sur la carrière d’une de vos collaboratrices qui stagne. Est-ce par manque d’opportunité ou bien une décision personnelle de ne pas évoluer ?

  • Permettez leur d’accéder sans restriction à toutes les fonctions. Certaines branches et secteurs sont encore peu accessibles aux femmes car majoritairement investis par les hommes. Le combo classique « femmes à la communication et au marketing, hommes aux finances et acquisitions ou aux postes de direction » n’est plus d’actualité. On compte aussi bien des femmes brillantes dans les pôles Tech, Fintech et Digital que d’hommes. Faites de l’égalité professionnelle un objectif à long terme en ouvrant la voie à une meilleure représentativité des femmes dans votre entreprise en leur offrant la possibilité d’accéder à tous les corps de métier, à tous les niveaux.

Trouvez-vous que les droits des femmes sont respectés sur votre lieu de travail ?

​........................................................................................................................................................................................

Les femmes au sein de votre organisation ont-elles accès aux mêmes opportunités que les hommes ?

​​........................................................................................................................................................................................


Quant à vous mesdames, la balle est également dans votre camp. Passionnées, talentueuses, douées… aussi nombreuses soient vos qualités, elles ne vous serviront pas de manière avantageuse si vous ne savez pas vous positionner. En vous focalisant sur vos acquis, vos expériences, vos compétences et vos capacités, vous serez en mesure de déterminer réellement ce que vous voulez et serez plus disposées à oser. Les complexes et les barrières mentales souvent ne sont que dans votre tête et s’expriment sous forme d'interrogations : « Suis-je assez douée ? », « Ai-je le profil adéquat ? », « Vais-je réussir à concilier vie professionnelle et vie familiale et personnelle ? », alors que Les hommes ne se posent pas un centième de ces questions et caracolent en tête des positions dans les top management. CQFD : Il faut apprendre à déculpabiliser, et foncer tête baissée en se répétant que personne n’est à 100% parfait pour tel ou tel poste.

Avez-vous déjà refusé une opportunité car vous ne vous sentiez pas capable l’accomplir ? Pour quelle(s) raison(s) ?

​​​........................................................................................................................................................................................


Quelle(s) initiative(s) pourriez-vous entreprendre dans votre organisation en faveur de vos droits ?

​​​​​........................................................................................................................................................................................



0 commentaire