Les piliers d’une vie heureuse et équilibrée

Mener une vie harmonieuse, équilibrée et saine paraît souvent inaccessible tant nous sommes, au quotidien, sollicités par le travail, par l’environnement qui nous entoure et par toutes sortes de distractions qui entraînent une mauvaise gestion de notre temps. Et le temps est précieux. Lorsqu’il est mal réparti dans tous les aspects de la vie, cela crée à long terme des déséquilibres et des souffrances, on s’épuise, on craque et surtout, on passe à côté des choses essentielles.


« Je n’ai pas passé assez de temps avec ma famille », « Je n’ai pas le temps de faire du sport », « Je n’ai pas beaucoup pris le temps de voyager », ou bien « J’aurais dû faire plus attention à mon argent » sont des constats auxquels nous avons tous été confrontés. S'il vous arrive de vous faire ce genre de réflexions, prenez note, voici les 9 dimensions à soigner régulièrement pour éviter tout déséquilibre :


- La santé : Elle prime et n’est pas une option à négliger. Faites le point sur les maux dont vous souffrez, ne retardez plus les consultations médicales ni les séances de sport que vous évitez inlassablement. Les personnes qui pratiquent une activité physique régulière seraient moins malheureuses que les autres. En plus de réduire le risque de maladies graves, le sport est un puissant antistress qui non seulement vous fera le plus grand bien mais vous permettra aussi de faire le plein de dopamines. Faites cette randonnée sportive que vous avez toujours rêvé de faire ou bien inscrivez-vous dans cette salle de sport devant laquelle vous passez chaque jour en vous répétant que vous finirez par vous y mettre tôt ou tard.

- La spiritualité : Si pour certains, elle est irrévocablement liée à la religion, pour d’autres, elle consiste à se reconnecter avec son « moi spirituel », en vivant, avec optimisme, l’instant présent. Plus vous vous attardez sur les choses passées, moins vous consacrerez de temps à ce qui se déroule autour de vous. De petits gestes simples comme faire preuve de gentillesse et de compassion envers les autres ou passer du temps en plein air, seul dans la nature à méditer, vont vous aider à développer ou à retrouver cette spiritualité.

- Les hobbies et loisirs : Simplifiez-vous l’existence en vous consacrant à ce qui compte vraiment pour vous, à ce qui vous passionne et à ce qui vous fait sentir libre. En clair, rêvez, pratiquez un art, écoutez votre corps et vos envies pour vous sentir pleinement vous-même. Reprenez ces activités que vous appréciez tant faire ou bien initiez-vous à des loisirs que vous n’auriez jamais osé faire. Vous découvrirez peut-être, qui sait, un talent jusque-là caché …

- Votre couple : Du temps pour soi, c’est souvent bien. Du temps à deux, c’est parfois mieux. En nourrissant votre épanouissement personnel, vous permettrez aussi à votre couple de mieux se retrouver, d’avoir des choses à se raconter, à découvrir et à expérimenter ensemble. Vous ferez beaucoup de bien à votre relation amoureuse en accordant à votre conjoint ou compagne de l’attention, en faisant preuve de bienveillance et en surprenant l’autre avec de petites attentions agréables, aussi minimes soient-elles. Ça peut être une balade en amoureux ou un voyage improvisé. L’essentiel est de profiter à deux du moment présent pour ne pas regretter un jour de n’en avoir jamais assez fait.

- Votre famille : La famille est un pilier sur lequel se reposer et ses membres sont souvent les personnes qui vous connaissent le mieux. Que ce soit vos parents, vos frères et sœurs ou vos enfants, ne sous-estimez jamais le temps précieux que vous pourriez passer avec eux. Et si au lieu de râler sur ce qui ne va pas après votre conjoint ou vos enfants, vous preniez plutôt le temps de fêter ce qui va bien ? Faites des petites choses du quotidien - une bonne note de votre enfant, un compliment sur le travail de votre moitié ou la promotion de votre belle-sœur - des moments de joies et de célébrations.


- Vos amis : Ils sont cette famille que l’on a choisie. Il est difficile de concevoir une vie sans amis et l’amitié est l’un des socles de votre équilibre. Et comme toute relation humaine, elle a besoin d’être entretenue pour profiter de tous ses bienfaits : bonheur, rires, joie, soutien et confiance. N’attendez pas que vos amis vous écrivent pour prendre de vos nouvelles, appelez-les spontanément, prenez un verre en terrasse et refaites le monde avec eux, comme au bon vieux temps.


- Votre travail : Et si on parlait du bonheur au travail ? Vous avez déjà dû vous poser la question fatidique “Suis-je heureux.se dans mon travail ?” et il n’y a pas de mal à se la poser. Le plaisir d’aller travailler et de faire quelque chose que l’on aime est important. Et l’épanouissement professionnel est un facteur essentiel de motivation lorsque l’environnement de travail, les relations avec vos collaborateurs et la reconnaissance de votre hiérarchie sont favorables. Si ce n’est pas le cas, discutez avec vos collègues pour trouver ensemble des solutions pour améliorer vos conditions de travail et l’ambiance au bureau. Si vous ne trouvez vraiment plus de sens dans ce que vous faites, c’est peut-être là un signe pour vous pousser à changer de vocation.

- Vos finances : L’argent est souvent un sujet fâcheux et pourtant, il serait plutôt bon pour vos finances d’être au beau fixe. Il n’est pas toujours facile d’avoir un budget équilibré avec les imprévus et les aléas de la vie. Mais avec un peu d’ordre, des objectifs et des choix judicieux, vous pourrez harmoniser vos dépenses et vous épargner ce stress qui approche à chaque fin de mois. Il n’est jamais trop tard pour apprendre à épargner car des finances bien gérées, c’est des petits plaisirs que vous pourrez vous faire, ainsi qu’aux autres et sans culpabiliser, mais aussi des placements intéressants qui vous seront profitables à long terme.

- Votre formation : Avoir une vie équilibrée, c’est aussi améliorer ses capacités et avoir cette soif d’apprendre continuellement de nouvelles choses. Formations, reprise d’études, cours du soir, émissions, podcasts… nombreux sont les moyens d’enrichir ses compétences et sa culture générale. Accordez-vous le temps nécessaire (et raisonnable) pour apprendre, par exemple, cette langue que vous souhaiteriez maîtriser ou ce nouveau logiciel informatique qui vous semble trop compliqué. En plus d’être enrichissant et stimulant, renforcer vos compétences vous apportera aussi du plaisir et de la satisfaction. Et de quoi impressionner vos amis avec votre niveau intermédiaire en mandarin.

Comme un traitement que l’on suit pour avoir des effets irrémédiables, il faut être assidu et respecter les posologies dans chacun des aspects de votre vie, sans en négliger un seul. En dédiant chaque semaine du temps et de l’énergie positive à ces dimensions, vous prendrez sereinement et durablement le chemin d’une vie heureuse et équilibrée. Mais gardez en tête qu’il n’existe aucune norme dans la part idéale d’énergie et de temps à investir dans tous les aspects de votre vie. Vous devez vous créer votre propre norme, doucement mais sûrement.



0 commentaire