7 façons de contrôler ses émotions négatives au bureau

Difficile en tant qu’être humain de ne pas se laisser submerger par ses émotions. Dans certains cas de figure, exprimer ses émotions et les vivre intensément est une bonne chose. Dans le cadre du travail, il est plutôt recommandé de les contrôler, surtout lorsque celles-ci sont négatives et s’apparentent à de la colère, de la frustration ou de l’irritabilité. Il existe bien des manières de les contrôler sans exploser en plein open-space au milieu de vos collègues ou en pleine réunion avec vos managers.


Car les crises émotionnelles au bureau sont le signe que vous rencontrez certainement des problèmes liés à votre travail. Elles sont parfois provoquées par le stress, un facteur à l’origine de beaucoup de crises, ou par des problèmes personnels que vous emportez avec vous au boulot et qui viennent vite se confondre avec votre vie professionnelle.


Inquiétude, aversion, mécontentement, agacement … Certaines de ces émotions vous semblent familières et reviennent fréquemment au bureau ? Au lieu de les réprimer, essayez de trouver des façons de comprendre leur origine pour mieux les contrôler. Ce, pour vous permettre d’agir efficacement dans certaines situations. De plus, la gestion de ce genre d’émotions au travail est souvent une façon pour les employeurs de mesurer le professionnalisme de leurs employés.


Voici 7 façons de contrôler ces émotions lorsqu’elles pointent le bout de leur nez au travail (et que vous pouvez appliquer, de manière générale, dans votre vie privée) :


1 - Laissez vos problèmes personnels chez vous


Plus difficile à dire qu’à appliquer. Et pourtant. Avant de partir au bureau, gardez à l’esprit qu’y emporter vos problèmes personnels ne fera que vous perturber dans votre travail et voyez plutôt votre journée de boulot comme une sorte d'échappatoire pour lâcher prise. Essayez de compartimenter vos problèmes personnels dans votre tête pour y mettre un peu d’ordre. De manière plus caricaturale, enfermez-les temporairement. Vous pouvez aussi, par exemple, écouter de la musique sur le chemin du travail ou une émission de radio histoire de vous distraire l’esprit et de concentrer votre attention sur autre chose.


2 - Identifiez ce que vous ressentez


Prendre un moment pour vérifier votre humeur peut vous aider à reprendre le contrôle sur vos émotions. Il est primordial de trouver l’origine de ce qui peut vous énerver ou vous mettre dans un état de stress, d’anxiété ou de frustration. Pour ce faire, rien de mieux que se poser les bonnes questions: “Qu’est ce que je ressens en ce moment ? (déception, confusion; colère ?); “Qu’est ce que je veux faire de ces émotions ? (crier, évacuer ma frustration ?); ou encore “Y a-t-il une meilleure façon de gérer ces émotions ? (Quelle solution proactive mettre en place dans l’immédiat).


3 - Respirez pour vous calmer


On ne le répétera jamais assez mais la respiration est un moyen des plus efficaces pour calmer des émotions négatives lorsqu’elles vous submergent. Si vous sentez la colère, le stress ou l’anxiété monter, respirez profondément en inspirant et expirant lentement, jusqu’à ce que vous vous calmiez. Le tout, en comptant jusqu’à 10. Ce peut être également très agréable de faire ces exercices en prenant l’air et en marchant, ou tout simplement de vous faire un thé. Marquez une pause, cela vous permettra de changer rapidement vos idées négatives.


4 - Ne prenez jamais de décisions lorsque vous êtes en colère ou stressé


Prendre une décision impulsive et irréfléchie sous le coup de la colère ou du stress est le meilleur moyen de vous créer des problèmes supplémentaires qui engendreront encore de l’agacement…. et de la colère et du stress. Un cercle vicieux dont vous vous passerez bien. Lorsque vous êtes énervé ou stressé, posez ce téléphone avec lequel vous vous apprêtez à écrire un SMS incendiaire à votre collègue ou évitez de confronter certaines personnes au risque de dire des choses que vous pourriez regretter plus tard. Restreignez toute communication et essayez de retrouver votre calme en prenant du recul sur la situation. Laissez la colère passer pour ne pas la laisser prendre le dessus sur votre jugement.


5 - Restez respectueux


Traitez votre entourage professionnel de la même façon que vous aimeriez être traité. S’il est parfois difficile de conserver son calme dans des situations qui vous énervent, vous pouvez au moins réussir à faire l’effort de rester respectueux face à vos interlocuteurs. Si la personne en face de vous est impolie, il n’est pas nécessaire de rendre la pareille. Vous pouvez rester aimable tout en vous montrant ferme et affirmé. Vous êtes en face d’un collègue, manager ou client qui vous fait une réflexion désagréable ou déplacée ? Gardez votre calme: sans réaction impulsive de votre part, vous prouvez ainsi que vous n’êtes pas une personne qui cherche le conflit. Le respect et la courtoisie sont des qualités essentielles des personnes pondérées et réfléchies.


6 - Tenez un journal


Écrire peut se révéler être une très bonne thérapie. Tenir un journal quotidien de vos état d'âme et poser vos émotions sur le papier peuvent vous aider à y réfléchir plus profondément afin d’y trouver des solutions. Cela vous permettra également de reconnaître spécifiquement quelles situations déclenchent un certain type d’émotion négative pour trouver les solutions adaptées. Gardez à portée de main un petit carnet dans lequel vous pourrez inscrire ce qui vous dérange ou ce qui vous passe par la tête.


7 - Trouvez de l’aide auprès de professionnels


Si vos émotions vous semblent trop difficiles à gérer et qu’elles interfèrent beaucoup avec votre travail, il est peut être plus judicieux de vous rapprocher d’un professionnel qui peut vous aider à gérer ses émotions comme un thérapeute ou un psychologue. Sollicitez le département des ressources humaines pour vérifier si votre entreprise ne prévoit pas des programmes d’aide aux employés. Ces programmes, confidentiels, vous permettront de bénéficier de l’aide d’un professionnel externe qui saura vous accompagner ou vous coacher.



Nous devons tous parfois faire face à des émotions négatives au travail, et apprendre à gérer ces sentiments est important aussi bien pour vous que pour votre carrière. Gardez en tête que ces émotions négatives peuvent se propager et personne ne veut être autour d'une personne qui apportent de la négativité à un groupe.



0 commentaire