5 façons d’adopter un leadership courageux en entreprise

Lorsqu’on entend le mot « courage », l’on pense immédiatement à un acte de bravoure ou héroïque: une maison sauvée des flammes par des pompiers, une personne qui lutte contre une maladie incurable ou une autre qui affronte une situation particulièrement difficile avec brio. Pourtant, la notion de courage est bien plus présente qu’on le pense au quotidien, notamment dans l’environnement professionnel où elle se manifeste, par exemple, à travers ce collègue qui n’a jamais froid aux yeux et qui enchaîne les projets ambitieux, ou bien à travers ce manager à qui l’on impose des exigences, des objectifs mais aussi des imprévus.


Dans la conjoncture actuelle, le courage se révèle plus que jamais une qualité nécessaire à tout leader/décideur/manager pour sortir des sentiers battus, innover davantage, prendre des risques et des décisions compliquées, et surtout, inspirer les autres à réussir et à se surpasser.


Fort heureusement, tout le monde peut devenir un manager courageux sans toutefois devenir téméraire. Car le courage a un prix : celui de la sagesse et de la raison. Voici cinq conseils à adopter pour trouver un équilibre entre gestion et leadership et avoir un impact positif sur son équipe.


1 - Renforcer son estime de soi


Pour s’affirmer devant son équipe et communiquer de manière efficace avec eux, il est essentiel d’avoir une bonne estime de soi, que ce soit de son corps physique, ses émotions, ses comportements, ses qualités, ses défauts, ses forces, ses faiblesses, ses compétences, ses incompétences, ses échecs et ses réussites.

Il est difficile d’affronter des situations compliquées, d’être efficace ou d’inspirer les autres lorsqu’il n’y en a pas. Un manager qui manque d’estime envers lui-même, en manquera également envers son équipe. Pour la renforcer, rien de tel qu’une bonne introspection pour cibler les aspects à améliorer dans votre relation « de soi à soi » et placer ensuite cette estime au service des autres et de l’efficacité au travail.


2 - Affronter la réalité et réagir


Un manager courageux est un manager qui fait appel à la lucidité dans chaque situation qu’il affronte. Face à la difficulté, nombreux sont ceux qui appliquent la politique de l’autruche au lieu de reconnaître qu’il y a un problème et le régler. Et pour être conscient d’un problème, il est important de l’exprimer ouvertement, au risque, dans le cas contraire, de se répéter « j’aurais dû… », « si j’avais pu… ». La répétition de ces « petites lâchetés » peut considérablement affecter la cohésion et l’efficacité d’une équipe. Pour intervenir face à une situation compliquée : observez (le problème), collectez (les informations), analysez (les risques et conséquences) puis appliquez la solution qui s’offrira naturellement à vous.


3 - Admettre ses erreurs


Être capable d'admettre ses erreurs, ses faiblesses et ses vulnérabilités est une chose que chaque manager courageux doit être capable de faire de façon spontanée. Il est souvent difficile de reconnaître un tort mais dire « j’admet m’être trompé(e)…» ou un « je n’ai pas été à la hauteur pour ce projet… » vous fera non seulement le plus grand bien mais aussi aux autres. C’est admettre que vous êtes « humain », au même titre que tout le monde, et c’est un élément clé pour créer une culture de confiance avec votre équipe et ceux qui vous entourent.


4 - Innover constamment


Un manager courageux ne doit jamais hésiter à renoncer à certaines pratiques pour en appliquer de nouvelles. Lorsque certaines choses ne fonctionnent plus, c’est qu’il est temps d’innover, de prendre des risques et d’essayer de nouvelles choses, sans craindre l’échec. Il y aura toujours de potentiels échecs, c’est parfois inévitable, mais pour le manager courageux, ils présentent surtout l’occasion d’apprendre et de s’améliorer pour constamment mieux faire.


5 - Apprendre des autres


Un manager courageux est suffisamment confiant pour admettre qu'il n'a pas souvent toutes les réponses. Il utilisera alors tous les moyens à sa disposition pour rechercher des solutions en sollicitant ses équipes, en demandant l'avis de ses collègues ou de la hiérarchie. Surtout, il ne freinera jamais sa soif de connaissances. L’entreprise regorge de personnalités différentes aux compétences variées. Un bon manager sait qu'il faut combiner toutes ces compétences pour atteindre les résultats souhaités.



Gardez en tête qu’être un manager courageux ne consiste pas seulement à créer une vision incroyable de vous-même pour inspirer les autres à vouloir vous suivre. C’est avant tout savoir sortir de sa zone de confort, préserver son authenticité, savoir écouter et ne jamais se dérober face à ses responsabilités.

Qu’est-ce que le mot courage signifie pour vous ?

​.............................................................................................................................................................................................

Avez-vous déjà été amené(e) à prendre une décision difficile en tant que manager ?

Si oui, laquelle ?

​​.............................................................................................................................................................................................

Estimez-vous avoir réagi avec courage ?

​​.............................................................................................................................................................................................

Comment pourriez-vous améliorer votre courage ?

​​.............................................................................................................................................................................................


0 commentaire