5 conseils pour développer sa patience au travail

Au quotidien, la patience est une vertu, ce n’est pas un mythe. Dans le milieu du travail, elle peut se révéler comme un outil précieux et indispensable, aussi bien pour entretenir de bonnes relations avec vos collègues que pour l’évolution de votre carrière. Elle est surtout une alliée qui aide à surmonter bien des obstacles dans votre environnement professionnel, à faire face à des situations délicates ou inconfortables, à ne pas perdre le contrôle en cas de stress ou d’anxiété ou encore à tolérer des attentes interminables dans la réalisation de vos projets.


Si elle est innée chez certaines personnes, la patience peut être difficile à acquérir pour d’autres qui prennent souvent des solutions basées sur la frustration ou la colère. Vous vous êtes sans doute déjà retrouvé dans une situation en ayant l’impression que votre patience était mise à rude épreuve. Voyez celà comme une occasion de la développer ou de la renforcer. Afin de tirer profit des avantages infinis de la patience, il est nécessaire de s'entraîner à la pratiquer au quotidien. Car c’est avec de la patience… que l’on développe de la patience.


Voici 5 conseils à suivre au quotidien pour développer cette compétence indispensable à votre réussite professionnelle.


1 - Reconnaître ce qui peut tester votre patience


Lorsque vous pouvez clairement identifier un problème, il est plus facile d’y trouver une solution. Lorsque vous ressentez des émotions, votre corps réagit. Il en va de même pour votre patience. La première étape pour la développer consiste à identifier ce qui pourrait la tester. Demandez à votre entourage de vous signaler le moindre signe d’impatience chez vous, celà vous aidera à réellement être conscient de ce qui peut entraîner un manque de patience. Prêtez également attention aux signes physiques que vous pouvez ressentir lorsque votre impatience se déclenche comme une sensation de nervosité, une respiration courte, les dents ou les poings serrés, une tension musculaire ou encore le besoin de prendre des décisions précipitées et irréfléchies.


2 - Appliquez la technique des 5 pourquoi


Pour comprendre pourquoi vous êtes frustré, irrité et impatient face à une situation, demandez-vous 5 fois “pourquoi ?”. Lorsque vous remarquez qu’une situation au travail vous ennuie, prenez un moment pour identifier en quoi elle vous agace. Il peut arriver par exemple qu’un matin, à votre bureau, vous ressentez de l’énervement après une réunion. Commencez par vous demander “pourquoi cette réunion m’a particulièrement énervée ?” (parfois, il peut être utile de l’écrire). Enchaînez ensuite avec 4 autres questions comme, par exemple, “pourquoi je me sens frustré ?” ou bien “pourquoi je n’ai pas réagi à ceci ou cela ?”. A la fin de cette série de questions (qui vous auront permis au passage de vous calmer), il sera plus facile pour vous de trouver des solutions à votre problème sans vous précipiter.


3- Évaluez la situation


Déterminez si le problème qui teste votre patience vaut l'émotion qu'il provoque. En d'autres termes, ne vous mettez pas dans tous vos états pour des futilités et gardez à l'esprit vos objectifs à atteindre et vos ambitions. En tant que manager, il peut arriver que vous donniez un certain projet à vos employés, mais cela leur prend trop de temps à réaliser. Essayez de comprendre le motif de ce retard. Les moments d'impatience peuvent être le signe que leur projet a, par exemple, besoin de plus de recherche, de temps ou de ressources. Lorsque ce sont des personnes et non une situation qui est le déclencheur de votre impatience, pratiquez l'écoute active et l'empathie. Écoutez leurs préoccupations pendant qu'ils parlent afin d’y répondre avec bienveillance tout en soulageant les situations tendues. L'écoute peut également vous aider à gagner en patience, et in fine, à développer bien plus d’empathie. Réalisez que vous ne pouvez pas changer les gens, mais vous pouvez changer votre réaction et votre attitude envers eux.


4- Développez une croissance positive


Un état d'esprit de croissance positive consiste à croire que vos capacités peuvent être améliorées grâce à un travail constant. Un état d'esprit de croissance se traduit par une dynamique positive pour votre carrière, car vous reconnaissez que les compétences, les relations et les connaissances peuvent toutes être améliorées. Créez une feuille de route personnelle pour vous aider à rester concentré sur vos objectifs. Répétez des affirmations positives pour encourager votre subconscient à générer des pensées plus positives. Apprenez à vous récompenser pour le travail acharné et tout le processus de réalisation, au lieu de vous contenter des résultats finaux. Considérez tous les défis comme des occasions d'apprendre. Enfin, reconnaissez que les imperfections ne doivent pas freiner vos capacités mais vous encourager à les développer.


5 - Prenez soin de vos besoins de base


Dormir, manger et respirer. Trois choses que l’on pratique quotidiennement mais que l’on a souvent tendance à négliger. Elles sont pourtant des alliées de poids pour développer votre patience. Dormir suffisamment la nuit a un impact sur votre degré de patience pendant la journée. C’est simple: un manque de sommeil entraîne de l’irritabilité et peut générer de la frustration dans certaines situations. Il en va de même pour la nourriture. Ne sautez pas de repas et tâchez de partir au travail le matin après avoir avalé un petit-déjeuner. Cela vous rendra plus énergique, plus concentré et surtout moins nerveux et moins impatient. Hydratez vous régulièrement et buvez quelques gorgées d’eau à chaque fois que vous vous sentez perdre patience. La respiration peut également vous aider à calmer votre esprit et vos émotions dans des situations stressantes et inconfortables. En pratiquant régulièrement des exercices de respiration, vous rendrez un gros service à votre impatience.

​Avez-vous le sentiment d’être une personne impatiente ?

​Sur une échelle de 1 à 10, à combien notez-vous votre degré de patience ?

​Quel genre de situation pourrait vous faire perdre patience au bureau ?



0 commentaire